Nettoyage de la dorure

Le nettoyage de la dorure :

Pourquoi? Laquelle? Comment?

nettoyage de la dorure

Avant de chercher des pistes concrètes pour répondre à cette dernière question “COMMENT?” il est bon de tenter de répondre aux questions qui précèdent: Pourquoi? Quelles raisons motivent ce projet de nettoyage? Laquelle? De quelle type de dorure parle-t-on?

Sur ce site, le nettoyage de la dorure est une des occurrences les plus souvent recherchées. Aussi avant de m’atteler à cet article,  j’ai fait quelques recherches sur la toile pour voir ce qui pouvait se dire et s’écrire sur le sujet! Sérieusement, je ne pensais pas lire et entendre autant d’inepties! On passe de l’éclat de rire à l’effarement, je n’ai trouvé qu’un seul article un peu sérieux prônant, enfin, un minimum de prudence.

Bon….rentrons dans le vif du sujet, tout en vous prévenant, chers lecteurs et lectrices: vous n’aurez pas de solutions toutes faites à la fin de votre lecture .

Pour quelles raisons nettoyer une dorure ?

La question peut paraître totalement stupide, je vous l’accorde! Mais, de quoi parle t-on? Voici donc une batterie de questions indispensables à se poser préalablement :

Que voulez vous faire?

Raviver la dorure suivant l’expression lue et entendue sur la toile? Redonner de l’éclat à une dorure peut effectivement être la motivation et le but d’un nettoyage.  Vers quel résultat veux t-on tendre : Retrouver une dorure neuve? Retrouver du brillant? Nettoyer un objet sale voire vraiment dégoûtant?

Mais de quelle crasse parle-t-on ?

Quel est l’aspect de la surface dorée ? : ternie? noire?  grisâtre? Cela peut aller d’un petit dépôt de poussières, à des états d’encrassement très importants : noir de fumée, crottes de mouches, dépôts de nicotine, crasse et poussières incrustées, patine abusive pour cacher des altérations, cires et cirages en tous genres, repeints de bronzine oxydés ou pas…Est-ce qu’il s’agit d’une crasse grasse (apolaire): cire, gras en tout genre, goudrons de fumée, nicotine… ;  ou d’une grasse maigre (polaire) : colles animales, poussières agglutinées et que l’humidité à fait pénétrer dans les colles de surfaces…

 

Lors d'un nettoyage, de quelle type de dorure s'agit-il?

Après avoir envisagé la finalité du nettoyage d’une surface dorée (et polychrome éventuellement), la question indispensable, voire préalable, est de se demander de quelle type de dorure il s’agit?

Est-ce une dorure à la mixtion? A la détrempe?

Les deux types de dorure peuvent être utilisées sur le même objet. C’est très fréquent pour les cadres et les miroirs des 19ème et 20ème siècles.  Est-ce une dorure réalisée à la feuille d’or ou à la feuille de cuivre? ou à la feuille d’argent voire d’aluminium vernie avec un verni coloré afin d’imiter la dorure?  La dorure peut avoir été vernie, cirée, patinée artificiellement et dans ce cas il faut seulement procéder à un allègement, enlever la crasse sans enlever la patine. Elle peut avoir été patinée abusivement et dans ce cas, la patine cache certainement des altérations et des usures sous-jacentes et elle peut être extrêmement difficile à enlever.

Est-ce véritablement une dorure à la feuille (or, argent, cuivre allu..), ou bien une peinture dorée? Ou un objet repeint (une ou plusieurs fois) à l’aide des fausses dorures du type”or pâle” ou “or riche” du commerce?

Qu’en est-il du support ?

Est-ce du bois sculpté apprêté traditionnellement ou un bois à l’ornementation moulée et stuquée plus récent. Est-ce une dorure qui vient en rehaut d’un support peint monochrome ou polychrome?

Enfin :  De quand date l’objet sur lequel vous voulez intervenir?

Et est ce que cette intervention mettra sa valeur en jeu? Le nettoyage pourra, et s’est généralement le cas, mettre à jour des usures, des altérations, ce qui est normal pour un objet qui a un peu d’age. Que faire alors? 

Alors, comment ?

Commençons par ce qu’il ne faut pas faire!

Pas de tambouilles au blanc d’œuf. Qu’il soit battu en neige ou pas.

Pourquoi? Le blanc d’œuf est composé à 85% d’eau (pour tous les usages de l’œuf en matière d’art, voir l’excellent site Dotapéa), il contient une protéine, l’albumine, qui n’est pas soluble dans l’eau mais coagule sous l’effet de la chaleur. Lorsque vous étalez cette solution sur votre dorure, l’eau contenue dans l’œuf va détremper la colle utilisée pour la dorure, facilitant la pénétration de l’albumine dans la surface. Celle ci en coagulant forme un film, certes un peu brillant,   mais qui piège la crasse, et la fixe sur la surface. Une fois sec ce film devient de plus en plus irréversible avec le temps.

Pas de vinaigre ou d’eau de javel, ou d’ammoniaque, ou de lessive à  la résine de pin ou autres détergents.

Pourquoi ? Ces produits ne sont pas neutres et peuvent être très agressifs, ils ne sont pas adaptés à une surface fragile.

Le PH(potentiel Hydrogène) est mesuré de 0 à 14. Il est neutre à 7, au dessous de 7 la solution est acide, plus la mesure tend vers 0, plus la solution est acide. C’est le cas du vinaigre qui oxyde les métaux de type cuivre, laiton. Aussi il ne faut pas s’étonner qu’un nettoyage avec de l’eau ou du blanc d’œuf additionné de vinaigre, oxyde une surface peinte ou repeinte avec une bronzine, ou une “dorure” au pinceau du commerce, dans laquelle il n’y a que de la poudre  métallique oxydable, et lui donne un aspect vert de gris. De 7 à 14, la solution est dite basique, plus la mesure tend vers 14, plus elle est basique. C’est le cas des lessives en tous genres, de l’ammoniaque, de la javel.

Quels sont les effets de ces produits?

Si effectivement, ce sont des dégraissants, ils peuvent être aussi décapants, et, qu’ils soient acides ou basiques, ils peuvent attaquer les couches de préparations d’autant plus qu’ils sont en solution dans l’eau, sans parler de l’élimination complète de la fine feuille d’or. 

Pas de chiffon humide,  ou tampon de coton ou brosse plus ou moins dure.

Pourquoi ? La dorure est très sensible au frottement qui provoque très vite des usures. Rappelons que la feuille d’or à une épaisseur de 1 à 2 microns (pour plus d’informations visitez l’excellent site 24Carats). La finesse de la feuille d’or la rend sensible à tout frottement qui très rapidement l’usera jusqu’à l’assiette ou la mixtion à dorer voire la couche de préparation. Et ceci d’autant plus, que le chiffon ou le coton sont humides ou solvantés, la brosse dure…

Qu’en est-il des solvants.

Un solvant est un produit liquide qui met en solution, dissout, un solide.

L’eau est un solvant pour la dorure à la détrempe puisqu’elle a la capacité de dissoudre les préparations de type aqueuses réalisée en mélanges avec la colle animale. 

L’alcool, l’acétone vont dissoudre les vernis de type gomme laque utilisés comme vernis préparatoires à la dorure à la mixtion, ainsi que les vernis colorés ,ou pas, utilisés sur les feuilles de cuivre, d’argent ou d’aluminium pour les protéger de l’oxydation et/ou les colorer.

Le white spirit, et en général toutes les essences F, C… vont dissoudre et être actifs sur la mixtion a dorer. L’essence de térébenthine est à proscrire absolument, ce n’est pas un solvant mais une résine.

Ce que fait le restaurateur

Avant toute intervention et après l’observation attentive de l’objet et de sa surface, après avoir établi un diagnostic, ce qu’il faut éliminer et ce qu’il faut conserver, le restaurateur procède à un test ou plusieurs test. Il va établir ces test en fonction du diagnostic et en prenant en compte l’état de la surface et la nature de la crasse. Il va utiliser une gamme très large de produits, eau déminéralisée, additifs acides et basiques, solvants polaires et apolaires…. En mélanges parfois, en gel également… Des recettes? Avec la meilleure volonté du monde, c’est impossible à donner. Pour chaque objet, chaque type de dorure, le process pour le produit utilisé et pour le geste et l’outil, est différent. Pour ma part, j’ai plusieurs fois restauré des miroirs dorés dont les propriétaires avaient voulu se charger eux même du nettoyage et qui avaient endommagé leur œuvre!

Ce que vous pouvez faire : 

Simplement dépoussiérer votre miroir, votre cadre, votre meuble ou votre objet. Pour ce faire, utilisez un pinceau très doux et votre aspirateur pour aspirer la poussière projetée par le pinceau. Vous pouvez passer très doucement un chiffon microfibre sur la surface.

La dorure montre des petites altérations et des petits éclats des apprêts, ou des petites cassures? Pour calmer visuellement ces petits éclats blancs, vous pouvez utiliser un glacis d’aquarelle dans une tonalité proche (terre de sienne/terre d’ombre naturelle). Surtout pas de peinture dorée ! Surtout pas de peintures à l’huile ou acrylique !

Oui, c’est peu et en même temps c’est beaucoup pour votre objet dont vous n’aurez pas majoré les altérations ou l’usure et dont vous aurez préservé la valeur.