Instant beauté pour Sainte Thérèse

Therese_07[cycloneslider id=”therese”]

Petit “relooking” pour cette statue grandeur nature représentant Sainte Thérèse de Lisieux. Cette statue en plâtre, peinte d’un badigeon monochrome blanc était fort salie. L’intervention a donc consisté en un nettoyage. Ponctuellement quelques petits refixages de zones écaillantes, quelques lacunes stuquées et retouchées. Le chapelet et le bord des pétales de roses à été rehaussé de dorure à la feuille.Cette statue se trouve dans une des paroisses de l’agglomération de Rouen.

 

Le 19ème siècle a produit beaucoup de statues en plâtre. Sur le plan artistique cette production industrielle est plus que discutable, nous donnant à voir des dizaines de saints aux visages idéals, à la stature parfaite, et aux postures doucereuses. Bref un art qui représente un monde, une religion de rêve, désincarnés et bien loin de ce qu’ont été chacune des personnes ainsi représentées.

Sainte Thérèse de Lisieux, née à cette époque et dans ce siècle là, est morte à 24 ans le 30 septembre 1897 et très tôt une dévotion naît pour Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus.Elle sera canonisée en 1925( Voir au sujet de sa vie, l’excellent article de Wikipédia).

Sa statue, réalisée dans le plus pur style de cet art “mou” du XIXème, la représente en habit de carmélite, tenant un crucifix dans un bouquet de roses, et a été reproduite a des centaines d’exemplaires. Parfois simplement blanche, le chapelet et les roses peuvent être rehaussés de dorure, parfois les bords de la chappe et du scapulaire sont aussi dorés. On trouve aussi des statues dont le décor est entièrement peint.