Restauration du décor 18ème d’ un plafond

Quelques jours de chantier pour la restauration du décor 18ème d’un plafond.

Surprise lorsque le peintre à commencé à gratter l’enduit qui recouvrait ce plafond, un très beau décor 18ème à été découvert!

Décor de plafond 18ème
Après l’élimination de cet enduit, une belle coquille en trompe l’œil apparaissait sCoquille en trompe l’œil 18èmeur le fond peint d’un ton pierre et souligné de faux joints .

 

 

 

La restauration a consisté en un nettoyage de la coquille, au refixage du décor, à l’harmonisation de l’ensemble.coquille en trompe l’œil 18ème

Pour ce faire, les zones de l’ancien enduit qu’il n’était pas possible de purger ont été patinées et atténuées.

La coquille a été légèrement retouchée pour compléter les lacunes et la rendre lisible, puis les faux joints de l’appareillage ont été restitués.

 

partager sur Facebook
Partager sur Twitter
partager sur Instagram
%d blogueurs aiment cette page :